Accueil > Observations glaciologiques



Observations glaciologiques

Dans les Alpes françaises, les observations des bilans de masse et des fluctuations glaciaires sont réalisées dans le cadre du Service National d’Observation GLACIOCLIM (http://www-lgge.ujf-grenoble.fr/ServiceObs/index.htm).

Ce service est labellisé depuis le début des années 2000 par le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche (dans le cadre d’AllEnvi), par le CNRS-INSU, par l’Univ. Grenoble Alpes (via l’OSUG), par l’IRD et l’IPEV.

Il poursuit et complète des longues séries d’observations qui avaient débuté vers 1905 pour ce qui concerne les variations de longueurs, d’épaisseur et de vitesses (famille Vallot, services des Eaux et Forêts) et vers 1950 pour ce qui concerne les bilans de masse annuels. Bien que ces séries ne soient pas parfaitement continues dans le temps et ne recouvrent pas, en général, l’ensemble de la surface de ces glaciers, elles constituent une banque de données sur les fluctuations glaciaires quasiment unique au monde.Retour ligne automatique
En 1993, le LGGE a étendu le réseau d’observation des bilans de masse à l’ensemble de la surface de quatre glaciers Argentière, Mer de Glace (Massif du Mont-Blanc), Saint-Sorlin (Massif des Grandes Rousses) et Gébroulaz (Massif de la Vanoise) et augmenté le nombre d’observations dans le temps (mesures bi-annuelles au moins, pour la mesure des bilans hivernaux et estivaux).Retour ligne automatique
En outre, IRSTEA (ex-CEMAGREF) assure les observations de bilans de masse bi-annuels sur le Glacier de Sarennes dans le Massif des Grandes Rousses (en continuité des observations initiées par les Eaux et Forêts en 1949)

La stratégie de suivi ainsi que l’ensemble des protocoles d’observation peuvent être trouvés en détail sur le site web de l’observatoire : http://www-lgge.ujf-grenoble.fr/ServiceObs/index.htm